Suivez les coulisses de nos aventures podcastiques ici :

Laura Lepers

Laura LEPERS

CO-ANIMATRICE

Les Héros de la Vente

À VOUS LES STUDIOS #04 - Dans les coulisses du podcast Les Héros de la Vente avec Alexandre

Alexandre Waquier, créateur du podcast Les Héros de la Vente.

Qui incarne la voix des Héros de la Vente ?

Alexandre Waquier, basé à Toulouse, a créé une entreprise de logiciels, puis a été directeur commercial et a lancé son podcast en parallèle de toutes ses activités.

Dans quel contexte s’est lancé son podcast ?

En 2019, je commence à écouter beaucoup de podcasts alors que l'année d'avant, je n'en écoutais pas du tout.

Alexandre

C’est très progressivement, notamment à travers les épisodes de GDIY qu’Alexandre découvre ce nouveau format.

Je me dis écoute Alex, ce serait pas mal de lancer un podcast, le format audio me fait moins peur que le format vidéo.

Alexandre

Il se procure tout le matériel nécessaire jusqu’au moment où une question le taraude. Lancer un podcast, ok mais sur quoi ?

Des podcasts sur l’entrepreneuriat il en existe déjà, et des très très bons.

Alors, sur quoi parler ? Sur quoi être crédible ?

J'avais une entreprise de logiciels de formation et la plupart de nos clients utilisaient notre outil pour former des commerciaux. Et j'ai moi-même été commercial dans le passé et je me suis dit c'est marrant parce que je n’ai pas vraiment eu de formation commerciale. […] Et j'ai l'impression qu'il y a un manque en France sur la formation des commerciaux. Et d'ailleurs j'ai eu la confirmation après. Aujourd'hui tu as deux tiers des commerciaux en France qui sont en poste qui maîtrisent mal les fondamentaux de la vente.

Alexandre

Ne cherchons pas plus loin. Le thème est là ! La VENTE !

La vente, ça me permet de parler de plein de choses, d'entrepreneuriat d'entreprise, de marketing. Et on va aller interviewer des gens qui sont experts dans leur domaine, donc des entrepreneurs, des directeurs commerciaux, des coachs…

Alexandre

Avec ce podcast, Alexandre se lance deux objectifs :

Mon objectif premier, c'était découvrir ce format, apprendre à faire un podcast. Et le deuxième objectif, c'était progresser dans cette matière qui n’est pas si évidente que ça, qui est la vente.

Alexandre

Il s’essaie au format solo mais… laisse vite l’idée de côté.

Quel est le format des Héros de la Vente ?

Ce sont des discussions avec des experts autour de la vente diffusées deux trois fois par mois.

Ce format permet finalement peut-être d'être plus interactif avec un invité, avec une audience et de te reposer aussi sur ton invité puisque c'est lui qui parle et toi tu poses des questions. Et en fait, ce qui est intéressant c'est qu’un bon commercial c'est quelqu'un qui s'est posé des questions et d'écouter et qui sait écouter. Et du coup ça m'a permis de travailler aussi mon écoute, mon questionnement.

Alexandre

Combien de temps à consacrer par semaine ?

Alexandre y consacre environ une bonne demi-journée par semaine.

Des galères rencontrées ?

Inviter un podcaster connu, reconnu qui accepte gentiment l’invitation et avec qui, Alexandre va connaître beug sur beug…Mauvaise connexion, coupure à quatre reprises, l’interview a failli s’arrêter là. Au final, une partie post-prod très importante pour Alexandre, un stress assez important MAIS une bonne anecdote à raconter 🙂

Comment faire connaître son podcast ?

J'ai laissé l'organique faire.

Alexandre

Au début, Alexandre le reconnaît, il n’a pas testé beaucoup de leviers pour augmenter sa visibilité. Comme ce podcast s’apparentait à un “side project”, il a misé sur le bouche-à-oreille et est resté un peu en mode artisanal.

Je pense que le mieux est l'ennemi du bien, il faut se concentrer sur ses forces. Donc moi c'était d'interviewer des gens intéressants dans la vente et d'arriver à tenir, d'être régulier et de tenir dans la longueur. Mais force était pas de faire du design, des canvas, etc.

Alexandre

Alexandre atteint 1000 écoutes par épisodes avec des pics jusque 2k à 3k écoutes pour certains épisodes. Tout ça, sans trop communiquer. Ce qui est déjà très encourageant !

Mais un moment, le constat est appel : les écoutes stagnent.

Rapidement, Alexandre lance en parallèle sa newsletter. Pour mettre en place des leviers de croissance, sa stratégie s’articule de trois temps clés :

Publier deux ou trois épisodes de podcast par mois, deux ou trois newsletters par mois et si possible un post LinkedIn par jour et une vidéo par jour.

Alexandre

Il serait très intéressant de connaître le retour d’Alexandre sur sa stratégie de croissance.

Enfin, depuis un an, Alexandre a réussi à faire sponsoriser son podcast ! C’est une excellente nouvelle car ça lui permet de se concentrer sur ses forces : créer du contenu de qualité sans que la post prod du podcast soit trop élevée.

Ses besoins actuels pour développer son podcast ?

Alexandre commence à être connu dans sa niche, alors la prochaine étape est simple : passer à la vitesse supérieure. Comment ?

Je souhaite me mettre à temps plein pour devenir un créateur de contenus autour de la vente puisque c'est mon sujet et ça n'existe pas vraiment encore en France.

Alexandre

Autres besoins actuels :

  • atteindre les 1000 ventes de son e-book ! Si vous souhaitez vous challenger autour de la vente, foncez ! Ne cliquez pas demain, mais maintenant.
  • atteindre 50 000 vues sur ses posts LK

Merci à Alexandre pour sa transparence, notamment sur tout ce qu’il a expérimenté et sur sa nouvelle stratégie de croissance et pour sa confiance.

Pistes à retenir :

  1. Trouver l’axe éditorial dans lequel on est crédible (même si c’est un marché de niche)
  2. Persévérer
  3. Avoir un stock d’épisodes d’avance (mais pas trop non plus. Attention à l’effet pervers !)
  4. Monétiser son podcast en le faisant sponsoriser
  5. Consacrer 100% de son temps pour devenir créateur de contenu (et en vivre financièrement)