Je n’aurais pas cru sortir cet épisode en plein confinement mais force est de constater que l’univers souhaitait nous faire passer un sacré message ! Celui de maintenir le lien entre nous malgré la période historique qui nous isole plus que jamais.

 
 
Cela fait des années que j’entendais parler de Familéo à Saint-Malo mais que je n’avais pas eu l’occasion de rencontrer ses cofondateurs, Armel de Lesquen et Tanguy de Gélis.
J’ai donc profité de ma venue estivale à Saint-Malo pour aller ENFIN les rencontrer et vous les faire connaître. J’espère que cette entreprise au grand cœur et à l’impact social vous donnera sincèrement envie d’aller jeter un œil à cette fameuse gazette.
 
 
Familéo késako ?
Familéo est un outil pour dynamiser les échanges familiaux à destination des personnes âgées pour lutter contre la fracture numérique.
En d’autres termes, Cette plateforme permet à un petit-enfant de rester en contact avec ses grands-parents en lui envoyant un selfie qui se transforme en format papier à la fin du process. À lire les retours des familles, quel plaisir de lire cette gazette avec des nouvelles de toute la famille ensuite !
 
 
Familéo c’est aussi une histoire de rencontre entre deux hommes, deux entrepreneurs qui pourtant se connaissent très peu. Leur complémentarité, leur envie de relever un défi social et familial vont les pousser à se dépasser. Tous les signes se mettent au vert pour lancer Familéo et en juin 2014 ils se lancent pleinement dans l’aventure après des mois d’expérimentations, de rencontres et bien entendu, de doutes. 
 
 
Quelques chiffres :
Familéo est passé de 2 salariés à une trentaine de salariés aujourd’hui.
110 000 familles qui reçoivent des gazettes ;
700 000 utilisateurs ;
30 000 gazettes / semaines ;
+ 30 millions de messages envoyés depuis la création de la gazette.
 
 
Avec Tanguy, je reviens notamment sur :
  • La notion d’éthique. Les messages écrits par la famille ne sont pas lus par les membres de Familéo, c’est un de leurs principes. Alors comment s’assurer que ce message délivré aux grands-parents reste modéré ? Quel process mettent-ils en place ?
  • La répartition des tâches entre associés ;
  • Les forces de cette entreprise et de leurs salariés. Quand on voit à quel point leur équipe s’est approprié le projet, s’est adaptée à de nombreuses situations, et l’authenticité et la simplicité de ce binôme de choc, on comprend aisément toute cette positivité qui en émane.
  • La place de l’impression papier à l’heure du numérique ;
  • La part du terrain dans leur process et développement. Comment et pourquoi continuer à être toujours au plus près de leurs utilisateurs.
  • Leur développement international ;
  • Leur envie dans 5 ans.
 
 
J’espère de tout cœur que cet épisode te plaira et te donnera l’envie d’envoyer un selfie, une jolie pensée à tes grands-parents qui sont isolés malgré eux plus que jamais en cette période particulière.
Alors, prends ton selfie, chope ta gazette et maintiens le LIEN ❤️
 
 
 
Ouvrez vos oreilles et votre carnet !