Suivez les coulisses de nos aventures podcastiques ici :

Laura Lepers

Laura LEPERS

CO-ANIMATRICE

Les Frappé.e.s

À VOUS LES STUDIOS #09 - Dans les coulisses du podcast Les Frappé.e.s avec Loïc

Loïc Blanchard, fondateur du podcast Les Frappé.e.s.

Qui incarne la voix de Les Frappé.e.s ?

Loïc Blanchard, 31 ans, podcaster depuis septembre 2020. Il lance Les Frappé.e.s en parallèle de son job.

Après avoir fait un peu de conseils et travaillé à l’étranger au Canada et aux États-Unis, il rentre en France. Senior manager chez Apple pendant sept ans, soit jusqu’à fin octobre 2021, Loïc se consacre progressivement au podcast.

Ancien sportif de haut niveau, il a également fait partie de l’équipe de France de judo pendant quelques années. Puis vient le temps des études supérieures. Quasi impossible de composer avec la pratique sportive de haut niveau et les études.

Une fois que j'ai arrêté le judo, j'ai plutôt basculé sur des sports d'endurance. Alors je ne sais pas si c'est hypercohérent parce que je fais un mètre 91 et si je m'énerve un peu sur le sucre, pas loin des 100 kilos.

Loïc

En plus, il est drôle !

Dans quel contexte s’est lancé son podcast ?

En fait, l'idée est née pendant un trek avec ma femme quand on habitait encore en Suisse, où je réfléchissais à comment créer du contenu autrement que sur YouTube pour faire découvrir des gens qui moi m'inspirent en fait tout simplement.

Loïc

Travaillant avec Arnaud Manzanini du podcast Ultra Talk, Loïc se familiarise de plus en plus avec le podcast.

Ultra Talk et Extraterrien de Barthélémy Fendt, sortent leur épingle du jeu à l’époque : fait rare, ces deux podcasts se consacrent au sport, et non au business en France.

Loïc chemine dans ses réflexions. Il regarde sur Apple Podcast ce qui se faisait. Bonne nouvelle ! Ce qu’il a en tête, n’existe pas en France !

C’est là, que l’aventure commence.

Les coulisses du lancement ?

À l’aube de sa réflexion, Loïc voulait déjà donner la parole à des militaires, à des anciens agents des unités spéciales.

Son intention est claire et double : donner un peu de visibilité à ces personnes de l’ombre et comprendre.

Comment ces militaires reviennent dans la vie civile ?

Comment est-ce qu’on gère une blessure de guerre en plus avec tout ce que ça implique ?

Et en fait je n’ai pas réussi à trouver ce type de profil dès le début.

Loïc

Il y a juste eu ce petit délai où je n'avais pas complètement 100 % de la ligne éditoriale que j'avais voulue.

Loïc

Entre six à sept mois se sont écoulés après le lancement de son podcast.

Pour enregistrer ses premiers épisodes, Loïc va à l’essentiel et opte pour la simplicité.

J'ai acheté dès le début un micro et ça a été le seul achat pro que j'ai fait. J'ai enregistré 55 épisodes assis par terre dans ma chambre avec en guise de mur acoustique, des coussins autour du micro.

Loïc

En matière de jingle et d’identité visuelle, Loïc souhaite un rendu pro dès le départ. Il délègue donc cette partie à des professionnels.

À sa grande surprise, les réponses positives d’invité.e.s contactés pleuvent ! Il enchaîne alors les enregistrements, presque entièrement le soir après son boulot. Rythme très intense. Sans oublier la reprise de la course à pied. Très très intense.

Aujourd’hui, il s’organise différemment et se repose sur des templates qu’il a précédemment créés.

Quel est le format des Frappé.e.s ?

Il construit sa ligne éditoriale en partant de ce qui l’inspire.

J'ai envie de discuter avec des judokas, des entrepreneurs, des militaires, des gens qui font d’eux des aventuriers.

Loïc

Les Frappé.e.s, c’est d’inspirer les gens et faire découvrir des parcours qui ne sont pas forcément des parcours exceptionnels dans le sens élitiste.

C’est faire découvrir des invités qui sont issus d’univers extrêmement variés et on échange à travers le récit de leur parcours sur trois thématiques la résilience, le dépassement de soi et la détermination.

Les Frappé.e.s, c’est chaque semaine, un récit. Ici, on alterne chaque semaine entre un homme et une femme.

Fin 2021, Les Frappé.e.s, avait dépassé les 50 000 écoutes dont 10 000 en décembre. Il y consacre environ 4-5h par épisode, de la prise de contact à la diffusion.

Comment contacte-t-il ses invité.e.s ?

Son process est bien rodé :

Quand je contacte les gens, c'est généralement par message, j'appelle jamais quelqu'un. Ça arrive parfois qu'on me donne des contacts, des numéros de téléphone d'invités qu'on me recommande. Mais je n’appelle jamais quelqu'un directement. J'envoie toujours un message.

Loïc

On organise un préenregistrement, une conversation de 15-20 minutes pour faire connaissance.

Loïc

Ensuite, on enregistre à la fin de l'enregistrement, je leur demande de m'envoyer une sélection de photos.

Loïc

Après je fais les montages. J'envoie tout, tout ce que je produis. Je l'envoie à tous mes invités au plus tard une semaine avant la date de diffusion qui est prévue.

Loïc

Pour Loïc, ne rien diffuser, que ce soit l’épisode ou le montage audiovisuel sans validation de l’invité est important pour lui. Ça laisse la possibilité aux invités de lui faire des retours. De très légers ajustements ont été opérés mais Loïc n’a jamais repris le montage d’un épisode.

Pour vous motiver à lancer vos premières invitations, je pense que ce conseil très concret de Loïc saura vous convaincre de passer à l’acte :

Le seul tip que je pourrais partager, c'est NO LIMIT. Ça m'a surpris parce que même quand j'ai lancé le podcast, j'avais zéro écoute, zéro épisode, rien. Il y a des gens qui m'ont répondu alors que je pense qu'ils sont particulièrement sollicités. Donc il ne faut pas hésiter.

Loïc

Comment faire connaître son podcast ?

Au début, Loïc poste, un peu malgré lui, sur les réseaux sociaux. Non seulement il n’y voit pas encore la valeur ajoutée mais il reconnaît une “certaine rigidité” dans son approche. Le résultat est sans appel : aucune interaction avec la communauté.

Il décide alors de s’entourer d’une community manager pour apporter fluidité, légèreté et encourager les échanges.

Bingo !

Une fois que j'ai commencé à avoir des échanges avec la communauté qui suit le podcast sur Instagram, je pense que là, j'ai compris un peu la valeur ajoutée de ces plateformes. Et aujourd'hui 99 % des échanges que j'ai eus ont été sur Instagram. Donc je me concentre sur Instagram.

Loïc

Que ce soit Instagram ou une autre plateforme, choisissez une plateforme et consacrez-vous y à fond !

En quoi le podcast permet de prendre un nouveau virage ?

Pour Loïc, il est évident que l’aventure podcastique lui a fait prendre un nouveau chemin.

Oui, ça a eu des impacts concrets dans ma vie. Par exemple, le fait d'avoir démissionné de chez Apple après sept ans dans cette boîte, ça a été aussi en partie déclenché par toutes ces conversations que j'ai eues avec des gens complètement, complètement fous, qui se lancent dans des projets à fond et qui vivent leur vie pleinement.

Loïc

Des galères rencontrées ?

Finalement, très peu ! Si on creuse un peu, Loïc se souvient avoir refait 3 enregistrements à 3 invités. C’est souvent le cas quand la connexion s’avère mauvaise. Malheureusement, ça, on ne s’en aperçoit qu’au montage.

L’état d’esprit positif de Loïc face à de petites “boulettes” :

Je m'amuse tellement en fait sur ce podcast que je ne pourrais pas dire s’il y a eu des moments difficiles, des moments frustrants.

Loïc

Ses besoins actuels pour développer son podcast ?

Des partenariats !

Merci à Loïc pour son état d’esprit positif, sa transparence et sa confiance !

Pistes à retenir :

  1. Regarder ce qui se fait déjà en podcast pour affiner sa ligne éditoriale
  2. Lancer son podcast même si toute la ligne éditoriale n’est pas (encore) couverte
  3. Se lancer à fond dans son projet et… advienne ce que pourra !
  4. Soigner l’acoustique lors des ses enregistrements (même avec les moyens du bord !)
  5. Optimiser ses process et créer des templates
  6. Se consacrer à une plateforme
  7. Échanger avec sa communauté
  8. Se mettre en mode NO LIMIT